in

Vitale « j’ai été inspirée par Meiway »

Vitale artiste du Coupé Décalé, s’est exprimée dans l’émission PEOPL’EMIK diffusé sur .

Questionné par Yves Aimard sur le pourquoi Vitale s’était tournée plus vers la musique que la danse, elle faisait un bref aperçu de son parcours qui permettait enfin aux téléspectateurs de découvrir ses motivations.

« C’est un rêve d’enfance, depuis petite j’aimais danser, puis j’admirais les artistes. J’étais à l’intérieur du pays, A
apres la classe de 2nd je suis arrivée à Abidjan pour poursuivre mes études. J’ai fais la classe de 1ère, terminal mais j’étais attirée par le showbiz. Mon défunt père de son vivant ne voulait pas que je fasse de la musique. Étant venu à Abidjan, j’ai essayé de rencontrer quelques artistes dont ma mère Aïcha Koné. Par un casting, j’ai commencé à danser avec elle pendant que j’apprenais encore derrière elle. Je suis allée chez Meiway, j’ai appris encore plus avec lui. Et c’est lui même qui m’a donné le goût de la musique par sa manière de bouger, de danser, de se vêtir. C’est à partir de là que je me suis plus intéressée à la musique qu’à la danse. »

Vitale alias « la Beyoncé d’Afrique » , était élue meilleure artiste féminine Coupé Décalé aux PRIMUD Awards 2018. faisant son bout de chemin, Vitale fait de son mieux pour s’acquerir la notoriété qu’elle souhaitetait dans le Showbiz Ivoirien.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Maty Dollar à propos d’Emmanuelle Keïta « Elle voulait se faire voir »

L’international Nigerian Victor Oshimen refuse de jouer en Serie A