in ,

DE SEYDOU KONÉ À ALPHA BLONDY – Parcours d’un « Brigadier »

Alpha Blondy  de son vrai nom Seydou Koné naît à Dimbokro en 1953 d’une famille de neuf enfants. Élevé par sa grand-mère, l’enfant connaît des années heureuses, il apprend notamment de nombreuses expressions «  Dioula » recherchées. Une règle importe qui marquera l’enfant pour toute sa vie, il faut « parler droit », ne pas mentir, quelles que puissent en être les conséquences.
Désireux d’apprendre l’anglais, il convainc sa mère de le laisser partir, pour le Liberia voisin. En 1973. Il y reste treize mois, prenant des cours pour maîtriser la langue de Shakespeare et donnant des leçons de français. Il rentre en Côte d’Ivoire avec l’idée de partir aux États-Unis  perfectionner son anglais, aller à l’université, faire de la musique et créer un groupe. À l’époque, il a en effet déjà écrit maintes chansons. Come Back Jésus, par exemple, a été écrite au Liberia (le titre sera publié en 1985 sur l’album Apartheid Is Nazism).
Pendant deux ans, le jeune ivoirien suit des cours à l’American Language Program de l’université Columbia. En même temps, souvent de nuit, il enchaîne les jobs. À ce rythme, il tombe bientôt malade. Seydou arrête les cours et quitte New York. Pour Waco, chez un ami. Une rencontre lui donne beaucoup d’espoir, celle du Jamaïcain Clive Hunt, qui lui présente The Sylvesters, un groupe formé par une famille de dominicains, Blondy quitte le Texas et commence à se produire en première partie des Sylvesters. Il chante ses propres compositions.
Mais le plus grand espoir du jeune homme repose sur les huit chansons enregistrées, sous la houlette de Clive Hunt, au studio Eagle Sound à Brooklyn,Le disque ne voit jamais le jour : le réalisateur ayant des difficultés financières, il a, dit-on à Blondy, de quitté New York pour Londres.
De retour à Abidjan, Il se met à répéter avec des musiciens ghanéens au ghetto d’Adjamé. Désormais, il se fait appeler Alpha, qu’il a ajouté à Blondy en signe d’espoir d’une nouvelle vie.
En 1981, Roger Fulgence Kassy lui propose de passer dans l’émission qu’il présente à la télévision ivoirienne (la RTI), Première chance. Les deux hommes se connaissent de longue date. Pour le chanteur qui à bientôt trente ans, c’est plutôt la dernière chance…Il interprète quatre chansons : Christopher Colombus de Burning Spear, et trois de ses compositions, Bintou Were
Were, Dounougnan et The End. Devant l’engouement suscité par le passage à la télévision, Georges
Benson propose au chanteur de produire son premier album. Ce sera Jah Glory, qui sort fin 1982, sur l’album, un titre que Benson hésite à mettre : Brigadier Sabari. La chanson (dont l’intitulé peut se traduire par la supplication « Brigadier, pitié ! ») dénonce les violences dont la police est coutumière. Le titre fait un tabac en Côte d’Ivoire et dans toute la région. Elle le fait connaître en Europe2 .Il accompagne jusqu’à aujourd’hui la riche carrière d’Alpha Blondy, qui compte plus de quinze albums et un nombre incalculable de concerts. Avec son groupe le Solar System, l’artiste se produit en effet aux quatre coins de la planète, portant haut les couleurs de l’Afrique et de son pays, la Côte d’Ivoire.
Au-delà du succès artistique que l’on sait de l’homme, alpha blondy s’est également lancé dans le monde des affaires. Pour ce que l’on sait des investissements officiels, l’artiste reggae « en bon Djoula de source », avait à son actif plusieurs taxis de marque Mercedes flanqué de son logo, des Gbakas , mais malheureusement l’activité s’est arrêté du fait des malversations de ses chauffeurs. L’artiste possède également un complexe « le café de Versailles » qui groupe en son sein une salle de spectacle, un restaurant et un bar. Aujourd’hui il est propriétaire de la radio Alpha Blondy FM qui est logé à peace and unity un centre commercial qui lui appartient.

Si vous avez aussi des anecdotes ou des informations sur Jagger nous vous invitons à partager cela avec nous en commentaires.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

Zeynab – Mon complément – Audio

Rocky Gold – Cola dans sauce Clip officiel