in ,

AKISSI DELTA EN COLERE CONTRE LES AUTORITES

Lors du clap de lancement de ma grande famille, M. le ministre de la culture Maurice Bandama promettait la somme de 100 000 000 F CFA pour aider à la production de la série.
Jusqu’à ce jour, fort est de constater que la réalisatrice, productrice, et actrice n’a reçu aucun financement de la part des autorités presqu’un an plus tard :
« Que ce soit «Ma famille» ou maintenant « Ma grande famille », qui sort bientôt, j’ai dû me battre par mes propres moyens, me tourner vers d’autres personnes. Aucune personnalité́ ou mécène ivoirien ne m’a tendu la perche. Pareil avec tous ces gens que vous entendez souvent à la télévision dire qu’ils allaient m’accompagner (…) C’est seulement pour « Ma grande famille » que le gouvernement ivoirien a déclaré́ publiquement qu’il allait m’accompagner. Mais, en réalité́, ils ne l’ont pas fait. Tous les comédiens que vous voyez tourner dans la série peuvent en témoigner. Jusqu’à ce jour, les autorités sont toujours réticentes à nous aider. Certainement ils doutent qu’une analphabète puisse rembourser les 50 ou 100 millions de FCFA qu’ils vont m’octroyer. C’est cela la vérité́. En somme, ici, on ne me fait pas confiance. Mais si personne ne vous fait confiance, vous-même, faites-vous confiance ! ». Une chose est sûr, nos réalisateurs se battent pour produire sans compter sur les promesses.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

GEORGES WEAH RÉDUIT SON SALAIRE DE 25%

L’HUMORISTE IVOIRIEN OBSERVATEUR EBENE FRAPPE PAR LE SNAPCHATEUR NOAH LUNSI