in ,

MARC WILMOTS DÉMENT L’ACCUSATION CONTRE LA FIF

L’ancien entraîneur des Éléphants de Côte d’Ivoire Marc Wilmots dément avoir saisi le Tribunal arbitral du sport pour contraindre la Fédération ivoirienne. Dans un article publié le mardi 8 Mars 2018 par le site internet  » lareference.net « , le technicien Belge attaquerait la FIF pour non paiement des indemnités après la rupture de son contrat et menacerait de bloquer les comptes de l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles. Chose que Wilmots libéré après la non qualification des Eléphants pour le Mondial 2018, dément selon la FIF qui l’a joint au téléphone. Marc Wilmots désigné sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, le 21 mars 2017 pour une durée de deux ans a été libéré le 15 novembre 2017 suite aux mauvais résultats qu’il a produit. Sa libération s’est faite d’un commun accord avec les dirigeants. Selon le site officiel de la FIF, Marc dit ne pas se reconnaître dans ces écrits et  » garde toute sa confiance  » à l’endroit de la Fédération Ivoirienne de Football qui respectera ses engagements

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

FOOTBALL : LA CÔTE D’IVOIRE BAT LA MOLDAVIE

SPECIALE SAINT VALENTIN AVEC KIFF NO BEAT