KOFFI OLOMIDE
4 juin 2018

KOFFI OLOMIDE RENVOYÉ DEVANT LES JUGES POUR AGRESSIONS SEXUELLES

Par afrishow

La star de la musique congolaise, Koffi Olomidé accusé d’agression sexuelle présumée répétée retourne au tribunal. Les faits remontent à 2009, une plainte avait été déposée contre l’artiste au parquet de Nanterre. L’artiste est accusée d’avoir agressé sexuellement plusieurs de ses danseuses et il avait séquestré quatre d’entre elles en région parisienne entre 2002 et 2006.
En effet, c’est dans son pavillon d’Asnières-sur-Seine (région parisienne) que les faits se sont déroulés. Koffi Olomidé y séjournait avec ses danseuses. Au cours de l’année 2009, la mise en examen assortie d’une demande de détention provisoire requise par le parquet de Paris avait contraint la star congolaise à quitter précipitamment la France en Août de la même année. Et par la suite d’autres accusations ont été formulées, comme en 2012, Koffi Olomidé avait été mis en examen pour viols aggravés sur une mineure de 15 ans. Le parquet de Nanterre avait alors requis un mandat d’arrêt international contre le congolais.
Pour rappel, l’artiste âgé de 61 ans, mariée et père de famille est accusée d’agressions sexuelles avec violences, contraintes, menaces ou surprise sur des personnes dont il a de l’autorité, et pour séquestrations. Koffi Olomidé comparaîtra aussi pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France des quatre plaignantes, toutes Congolaises, et pour les avoir fait travailler illégalement en les sous-payant ou en les privant même de toute rémunération.

Commentaires