in , ,

AVANT PREMIÈRE DU FILM WAX IN THE CITY A DAKAR

AVANT PREMIÈRE DU FILM WAX IN THE CITY A DAKAR
AVANT PREMIÈRE DU FILM WAX IN THE CITY A DAKAR

L’institut français de Dakar a accueilli la projection de l’avant-première mondiale du film d’Elie Séonnet, de la franco-béninoise Flora Coquerel, Miss France 2014 qui a donné le coup d’envoi du film par ces propos : « Un vêtement peut être un drapeau, un manifeste, un bouclier, tout cela dans un simple morceau de tissu ».
En effet, pour ce film de 52 minutes tournée entre Paris, Dakar, Abidjan, Cotonou, Ouagadougou, Pays-Bas et qui retrace l’histoire du Wax. La réalisatrice Elie Séonnet a tout d’abord situer le début du tournage dans le temps, avant de faire part de ses motivations à tourner des films : « On a commencé le tournage il y a un an. En faisant des films, je rencontre des gens, et j’en rencontre également après, ce qui fait que j’adore mon métier ».
Dans ce film, l’actrice principale, Flora Coquerel est partie à la rencontre de jeunes créateurs comme Elie Kuame, Maureen Ayité, ou encore Loza Maléombho et Youssouf Fofana, qui ont épousé, sans regret, le Wax. Une manière de montrer que l’Afrique est à la mode grâce au wax, ce symbole de métissage pour la nouvelle génération afropolitaine.
La Miss France 2014 a étendu toute son enthousiasme entre les ateliers des designers à Paris et à Cotonou, un atelier de tissage traditionnel au Burkina Faso, au marché de tissus au Bénin mais aussi aux Pays-Bas dans la célèbre usine Vlisco.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

GUIILLAUME SORO S’OFFRE A 20MILLIONS LES CHAUSSURES DE MARIE JOSÉE TA LOU

GUIILLAUME SORO S’OFFRE A 20MILLIONS LES CHAUSSURES DE MARIE JOSÉE TA LOU

DUGARRY RÉVÈLE LE PROBLÈME DES ÉQUIPES AFRICAINES AU MONDIAL

DUGARRY RÉVÈLE LE PROBLÈME DES ÉQUIPES AFRICAINES AU MONDIAL