SIDIKI DIABATE, SA MAISON DE PRODUCTION PORTE PLAINTE POUR ESCROQUERIE
19 juillet 2018

SIDIKI DIABATE, SA MAISON DE PRODUCTION PORTE PLAINTE POUR ESCROQUERIE

Par afrishow

Le producteur de l’artiste malien, Sidiki Diabaté, décide de porter plainte contre son client et son père pour escroquerie. En effet, Keyzyt production lui réclame la somme de 2,6 milliards de FCFA. Dans un communiqué rendu public, il affiche son intention de porter plainte, le motif de la plainte, « des faits d’escroquerie, menaces sur personnes, injures, faits d’intimidations, faux et usage de faux.
Bien que regrettant son acte, la maison de production qui dit ne jamais manquer de professionnalisme dans son travail et surtout d’accompagnement des artistes comme Sidiki Diabaté, Keyzyt et ses filiales disent ne plus avoir d’autres options. Ils rassurent que le problème réside essentiellement dans l’entourage de l’artiste. Un entourage caractérisé par l’avidité et le manque de professionnalisme : « Toute initiative de développement est sabotée en dépit des contrats signés et du paiement de toutes les avances demandées » « cette affaire ira devant la justice et [que] nous verrons qui a raison », car, dit-elle, « […] La ligne rouge a été franchie, car depuis plusieurs semaines ils essaient de m’intimider au Mali, de me faire subir des pressions, de me faire arrêter et de me faire placer en garde à vue que ce soit à la descente d’un avion, en circulant dans la ville de Bamako ou encore en me menaçant de la privation de mes libertés fondamentales ». , lit-on dans le communiqué.
Il a indiqué que cette escroquerie ne constitue pas une première venant de cet artiste. D’autres producteurs auraient également fait état de ce genre de pratique de la part de Sidiki Diabaté. En conséquence, la maison de disque demande le payement de 2,6 milliards de FCFA comme frais des préjudices portés à l’encontre de leur crédibilité. La maison de production souhaite que son client retrouve rapidement raison afin d’éviter tous ces protocoles judiciaires entre eux.

Commentaires