in

DES ASTUCES POUR PARVENIR À GARDER SON SANG-FROID AVEC LES ENFANTS

DES ASTUCES POUR PARVENIR À GARDER SON SANG-FROID AVEC LES ENFANTS

DES ASTUCES POUR PARVENIR À GARDER SON SANG-FROID AVEC LES ENFANTS
DES ASTUCES POUR PARVENIR À GARDER SON SANG-FROID AVEC LES ENFANTS

Se mettre en colère devant son enfant peut arriver à tous les parents. Cependant, cette réaction peut entraîner chez l’enfant une augmentation du stress ainsi que différentes émotions, telles que la peur, l’impuissance, la tristesse et la honte. De plus, la colère fait souvent place, par la suite, à un sentiment de culpabilité et de honte chez le parent.

Comment garder son sang-froid?

Quand vous sentez la colère monter en vous, plutôt que d’exploser devant votre enfant, vous pourriez vous éloigner un instant et poser des gestes qui feront baisser votre tension. En plus de vous calmer, vous montrez à votre enfant qu’il y a des façons saines de gérer la colère. Voici quelques trucs qui vous aideront à vous maîtriser et à vous détendre : Quand vous êtes en colère, il est important de faire passer la sécurité de votre enfant en premier. Si vous devez vous éloigner pour vous calmer, assurez-vous de le laisser à quelqu’un de confiance.

– Modifiez le dialogue dans votre tête. Par exemple, au lieu de penser : « Je ne suis plus capable! », dites-vous plutôt : « Je vais me calmer avant de réagir. »

– Comptez jusqu’à 10, respirez profondément ou buvez un verre d’eau.

–  Rappelez-vous un moment de bonheur ou de tendresse vécu avec votre enfant. Ce souvenir libère dans votre cerveau de la dopamine et de l’ocytocine, des hormones de bien-être qui vous calmeront. Donner un câlin à votre tout-petit produit le même effet.

– Changez-vous les idées, en écoutant de la musique par exemple.

– Changez de pièce ou sortez quelques minutes, mais assurez-vous avant que votre tout-petit est en sécurité.

– Téléphonez à votre partenaire, à un ami etc.

[irp]

– Écrivez au sujet de ce qui vous a mis en colère. Vous pouvez aussi dire à votre enfant que vous êtes en colère et lui expliquer ce que vous comptez faire pour vous calmer. Par exemple : « Ouf, je sens une boule de colère qui monte en moi, j’ai chaud et mon cœur bat rapidement, je vais compter jusqu’à 10 pour me calmer. » Lorsque vous dites à votre enfant ce que vous ressentez, il apprend comment reconnaître et nommer ses émotions. Surtout, évitez les gestes violents (ex. : jeter un objet contre le mur ou taper du poing sur quelque chose), car cela ferait peur à votre enfant et alimenterait votre colère au lieu de vous calmer. Prendre un verre d’alcool pour vous calmer ne vous aidera pas non plus puisque cela risque de rendre le contrôle de vos émotions plus difficile.

À essayer aussi

Lorsque vous vous mettez en colère, votre corps produit du cortisol et devient tendu. Pour libérer cette tension, bouger est un moyen efficace. Vous pouvez par exemple courir sur place, sauter ou danser. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de le faire, vous pouvez joindre vos mains devant votre poitrine, prendre de grandes inspirations et presser vos mains l’une contre l’autre à chaque expiration. Vous pouvez aussi appuyer vos mains sur un mur et, à chaque expiration, pousser fortement dessus. Après 1 ou 2 minutes, vous devriez vous sentir moins tendu et prêt à interagir plus calmement avec votre enfant.

À retenir

– Lorsque vous êtes en colère, il est impossible d’adopter un comportement éducatif réfléchi. Calmez-vous d’abord et intervenez ensuite.

– Après vous être fâché, il est important de rétablir la « connexion » avec votre enfant par des gestes d’affection ou une période de jeu.

– Réfléchissez à ce qui a réellement déclenché votre colère et prenez des mesures pour y remédier.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

LES ENFANTS DES MILLIARDAIRES NOIRS LES PLUS RICHES AU MONDE

LES ENFANTS DES MILLIARDAIRES NOIRS LES PLUS RICHES AU MONDE

ARAFAT DJ MENACÉS SUR SES BIENS ET COMPTE BANCAIRES

ARAFAT DJ MENACÉS SUR SES BIENS ET COMPTE BANCAIRES