LE PÈRE DE ZAHA ATTAQUE KAMARA IBRAHIM
5 septembre 2018

LE PÈRE DE ZAHA ATTAQUE KAMARA IBRAHIM

Par afrishow

Les Éléphants de Côte d’Ivoire affronteront la sélection rwandaise dans un match comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 au Cameroun, et le nom de Wilfried Zaha, tout comme certains internationaux, Yao Kouassi Gervais dit Gervinho, Salomon Kalou ne figurent pas parmi les sélectionnés du coach des Eléphants. Le père de Wilfried zaha a tenu a apporté un démenti des raisons évoqués par l’entraîneur au sujet de son fils.
En effet, les raisons évoqués par l’entraîneur ivoirien pour justifier la non-sélection du joueur de Crystal Palace sont loin de convaincre M. Tiendé Zaha, qui a tenu à recadrer les choses : « Je suis surpris que Kamara raconte autre chose en conférence de presse. Qu’il nous dise s’il y a un problème avec Wilfried ? Je crois qu’il faut dire la vérité aux Ivoiriens et éviter de le jeter à la vindicte populaire. Après sa rencontre avec mon fils, Kamara m’a dit que ce que Wilfried a dit, était à prendre en compte. C’était au parking du Stade de Crystal Palace, après un match amical contre Toulouse. Wilfried lui a dit que les conditions dans lesquelles sont les joueurs, ne sont pas bonnes. Et qu’il fallait revoir certaines choses. Le dire, est-ce une mauvaise chose ? Il souhaite simplement que les choses s’améliorent autour de l’Équipe nationale. Cet entraîneur me surprend. Wilfried n’a jamais posé de conditions », a-t-il indiqué. « Mon fils a été surpris de sa non-convocation pour le match face au Rwanda. Il a donné son accord pour disputer ce match. Il est prêt. Après une discussion avec le sélectionneur, ce dernier, lui a promis qu’il sera sélectionné. À notre grande surprise, son nom ne figure pas sur la liste. »
Notons que Wilfried Zaha avait déjà joué dans la catégorie junior de la sélection anglaise. Mais après plusieurs tractations, et surtout avec l’appui de Zaha père, le désormais international ivoirien avait accepté de changer de nationalité sportive « par patriotisme ». Mais avec les révélations qui viennent d’être faites, plusieurs binationaux pourraient décliner l’offre de jouer sous les couleurs Orange – Blanc – Vert.

Commentaires