27 février 2019

Fespaco 2019 : Le cinéaste camerounais Jean-Pierre Dikongué-Pipa immortalisé à Ouagadougou

Par Djéazi

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision, Fespaco n’est pas que l’affaire des nouveaux visages du cinéma africain. Les pionniers du 7e art du continent sont honorés à leur juste valeur lors de cette illustre célébration du cinéma africain.
A cet effet, des statues sont élevées de sorte à immortaliser les cinéastes qui ont contribué au rayonnement du cinéma made in Africa.
Pour le cinquantenaire du Fespaco, c’est la légende vivante du cinéma, le
camerounais Jean-Pierre Dikongué-Pipa (79 ans), Etalon d’or de Yennega en 1976 avec son film « Muna Moto » (l’enfant de l’autre) qui a été immortalisé par une statue de lui à la Place des cinéastes de Ouagadougou, dimanche.
Tout en exprimant sa fierté, le doyen n’a pas manqué d’inviter la nouvelle génération à assurer la relève : « la caméra est un fusil, et c’est à la jeunesse de défendre son cinéma ».

Commentaires