26 mars 2019

Affaire Pintre-paintre : Carolyne Da Sylva parle

Par afrishow

Depuis la bourde de Zena Alisar Khalil lors de l’émission C’Midi ou la chroniqueuse a voulu corriger Sidiki Diabaté, la toile est en ébullition.
Des médias avaient publié des messages dans lesquels Carolyne justifiait l’erreur de Zena.
Pour rattraper le tir, Carolyne a fait un démenti sur sa page Facebook.

« Je fais ce post à la demande de nombreux fans, amis et confrères, afin que vous fassiez attention, car il circule actuellement sur Facebook, un soi-disant post émanant de moi, mais en fait, écrit par des personnes mal intentionnées, voulant tout simplement « lancer » leurs pages d’informations par le moyen de « fake news » !!

Il est impossible que moi, Caroline DASYLVA, qui met tant d’énergie à honorer le métier que j’exerce, puisse m’exprimer sur Facebook en des termes orduriers, fût-ce pour défendre une de mes chroniqueuses.

Malheureusement des personnes à l’affût de buzz-à-scandale, sans doute irritées par ma tranquillité, ont créé de faux posts en me prêtant des mots discourtois. Ce qui a eu pour effet de susciter chez certains internautes, une vague d’injures gratuites et injustifiées contre ma personne .

Je voudrais m’excuser auprès de ceux qui ont l’insulte facile, mais mon éducation ne me permet pas de vous suivre dans de si bas comportements. Je vous encourage à sortir de là, je crois sincèrement que ce n’est pas votre place. Que Dieu vous aide !
J’appelle en outre les pages d’informations sur internet à plus de vigilance et de professionnalisme, non seulement pour le respect de vos lecteurs mais aussi pour la réussite de votre activité. En effet, la diffamation est bel et bien une infraction pénale…
Merci à tous ceux qui ont su, me connaissant que ces posts ne venaient pas de moi. Merci, à tous ceux qui prônent et recherchent l’excellence.

Que Dieu vous bénisse !», a-t-elle déclaré

Commentaires