30 mars 2019

A lire et à boire, le beau piège à lecteurs d’Abidjan

Par Djéazi

A lire et à boire est un concept lancé par Flora Niagne, une entrepreneure et passionnée du livre, depuis trois saisons. Le concept est tout simple, c’est un after-work littéraire. « Emmener les gens à la lecture par ce qu’ils aiment », voilà ce qui a motivé Flora à lancer A lire et à boire .
Des lecteurs se retrouvent tous les derniers vendredis du mois autour d’un livre pour échanger avec l’auteur tout en dégustant un délicieux vin, entre 18 heures et 21 heures. Le pass de 5.000 francs Cfa, vous donne droit à un livre, une coupe de vin, du spectacle et de belles rencontres.
Que c’est rafraîchissant !
Hier, 29 mars, dernier vendredi du mois de la femme, la team de Flora Niagne et ses invités recevait l’auteure Assita Sidibé et son recueil de nouvelles 3 mensonges de la nuit.
C’était l’occasion pour l’auteure de partager avec nous l’histoire cachée de ce livre de 75 pages paru aux éditions Équinoxe en 2017.
Le plus intéressant a été cette confrontation de nos définitions et perceptions du « mensonge ».
Qu’est-ce que le mensonge ?
N’est-il pas parfois nécessaire pour sauver une vie ou une situation ?
« Doux mensonge » ou encore « mensonge vertueux ». Il y avait de quoi arrondir la réflexion.
Mais A lire et à boire ce n’est pas seulement la discussion. Nous avons eu droit à des prestations artistiques avec Afrika Mah, un groupe de jeunes femmes balafonistes, l’Ecole des Poètes, Lyrics-G et Ennemeya Queen; qui nous ont donné du wahou pendant cette soirée.
La soirée s’est terminée par une séance de dédicace avec l’auteure et bien entendu un mini B2B entre les participants. On ne manque jamais une occasion d’échanger des cartes de visite !
Prochain rendez-vous, dernier vendredi du mois d’avril pour ajouter un nouveau livre à votre collection !

Commentaires