in

La tombe d’Arafat DJ profanée par des chinois

Tout semblait s’être déroulé dans le calme et la discipline, de la veillée artistique à l’inhumation d’Arafat Dj ce matin.

Après l’ultime séparation, voici que certains chinois restés sur les lieux de l’inhumation ont eu l’audace de profaner la tombe de Houon Ange Didier.

Cercueil en morceaux à même le sol, tenue du défunt déchirée, dans les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, on les entend scander « c’est pas lui, c’est une statue, il n’est pas tatoué ». Tout était au rendez-vous pour désacraliser et bafouer la dépouille du Daishikan.

[irp]

Zèle ou profonde douleur? On ne saurait se prononcer, mais même si la mort de Houon Ange Didier est dure à accepter, il paraît qu’ « en Chine, y a pas trahison ». Mais agir de la sorte envers le leader de la Chine, enfoncer le couteau dans la plaie de sa famille, de ses proches, c’est le summum de la trahison.

C’est juste malheureux. Il ne le fallait pas… Ce geste n’est pas le bienvenu. Non, pas du tout.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

Les derniers mots d’Emma Lohoues à DJ Arafat : « rien ne sera plus comme avant »

Le corps de DJ Arafat remis dans la tombe, sous haute surveillance