in

Safarel Obiang: « Ce n’est pas à moi d’éduquer vos enfants »

Safarel est sous le feu des projecteurs depuis la sortie de son nouveau concept, « ahoko ». Après la vidéo de démonstration dans laquelle un petit garçon s’est déshabillé, les mélomanes et les internautes ont jugé le concept d’être à caractère pornographique. Ils n’ont pas manqué d’affirmer que la danse frisait une scène de masturbation.

Dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook jeudi, Safarel Obiang s’est exprimé à ce sujet.

« Ahoko est un instrument de musique ivoirien qui a été mis en valeur par une maman appelée Antoinette Konan(…)Mais, dans quelle dictionnaire c’est marqué qu’Ahoko veut dire se branler ou se masturber?(…)Je n’ai pas envoyé un enfant se déshabiller pour danser Ahoko. Est-ce que dans ma démo, vous m’avez vu nu? Et puis, arrêtez de dire qu’on doit éduquer les enfants. Moi je suis un musicien. Ce n’est pas à moi d’éduquer vos enfants », a-t-il dit, avant de poursuivre: « Je suis certes un modèle pour les enfants, mais quand vous dites que c’est à moi d’éduquer vos enfants, cela me fait rire ».

[irp]

Pour Safarel, son concept ne fait que vanter un instrument de musique du terroir baoulé, donc il s’agit d’une pure et simple mauvaise interprétation.

En tout cas, Safarel est loin de vouloir abdiquer, c’est clair.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

Tiwa Savage et Aïssata Dia se retrouvent à Milan pour la marque Iceberg

KRITIKOS – La liste (EP09 – SAISON 02)