in

Sidy Diallo renonce à un 3e mandat : comment le président de la FIF s’est fait piéger…

La nouvelle a fait le tour des médias hier, après qu’une agence de presse ait publié une dépêche qui annonçait que Sidy Diallo, le président en exercice de la Fédération ivoirienne de football (FIF), ne se présenterait pas pour un 3e mandat à la tête de l’institution.

Mais voilà, il se trouve que Sidy Diallo a été piégé par un journaliste.
Il n’a jamais officiellement affirmé qu’il ne se présenterait pas pour ce 3e mandat, conformément à ce que lui permettent les textes.

Voici l’explication du journaliste Fernand Dédéh sur ce grossier malentendu.
« Un journaliste a demandé à voir le président de la Fédération ivoirienne de football pour affaire personnelle. Il le reçoit. Pendant la causerie de salon, le journaliste glisse un mot sur les prochaines élections à la fédération. Celui-ci ne se doutant de rien, explique à son interlocuteur qu’il est dans la même posture qu’en 2016 pour son second mandat. « Je ne voulais pas y aller déjà. Je ne suis pas intéressé mais nous avons le temps… ».
Quelques minutes plus tard, une dépêche d’une agence internationale de presse tombe: « Sidy Diallo renonce à un troisième mandat à la tête de la FIF. »
Branle-bas dans les officines. L’intéressé est surpris et veut comprendre comment fonctionne les médias? ».

Ce qu’on retient, c’est que l’information n’est pas fondée. Sidy Diallo ne renonce pas à un 3e mandat à la tête de la FIF. Disons qu’il ne s’est pas encore prononcé sur la question.
Attendons de voir…

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

La Roc Nation de Jay-Z se lance dans le sport

Pour la saint valentin Davido offre une montre de 16 millions de Naïra à Chioma