in

Victor Olaiya, légende du highlife s’est éteint 89 ans

C’est ce mercedi 12 février que sa mort a été annoncé par son label « Evergreen Music Company Limited, Bimbo Esho ».
L’artiste serait décédé vers midi à l’hôpital universitaire de Lagos , les causes de sa mort n’ont pas été dites .
Une partie de la déclaration du directeur du label : << Le monde de la musique souhaite annoncer la mort d’une légende de la musique highlife – l’un du dernier homme debout, le dernier des originaux, le Dr Victor Olaiya . Nous prions pour que le doyen de la musique highlife trouve le repos avec le créateur tout en souhaitant à la famille et à toute la communauté musicale la force de supporter cette perte irremplaçable .>>

Olaiya est née le 31 décembre 1930 à Calabar, dans l’ État de Cross River Nigeria . Issue d’une famille aisée et nombreuse , très jeune, il a appris à jouer du Bombardon et au Cor français . Il réussi l’examen de certificat scolaire en 1951 à lagos et a été accepté par l’Université Howard aux États-Unis pour étudier le génie civil , arriver là-bas il préfère continue dans la musique contre le refus de ses parents .

Olaiya a formé son groupe en 1954 « les Cool Cats « , jouant de la musique populaire highlife . Son groupe a été choisi pour jouer au bal d’État lorsque la reine Elizabeth II du Royaume-Uni s’est rendue au Nigéria en 1956 , ensuite il joue aux bals d’État quand le Nigéria est devenu indépendant en 1960 et lorsqu’il est devenu une république en 1963 . Lors du Festival International de Jazz 1963 en Tchécoslovaquie , il renomme son groupe en « All Star Band « .
Le célèbre groupe détient 26 albums avec des titres a succès tels que ‘Baby Jowo’, ‘Feso J’aiye’, ‘Ilu Le O’ et ‘Taxi Driver’.

Il part pour laisser des épouses et plusieurs enfants . Nos condoléances à la famille .

[irp]

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

6 mois après son décès, l’hommage d’Emma Lohoues à Dj Arafat fait jaser

Liverpool offre 4,7millions de prime à Mané et Salah