in

Planification familiale : des organisations de la société civile s’engagent pour le financement des produits contraceptifs

« Emmener les organisations de la Société Civile à conjuguer leurs efforts pour le suivi et le respect des engagements pris à Ouagadougou en novembre 2011 concernant la Planification Familiale et l’ achat des produits contraceptifs », voici l’objectif de l’atelier d’échanges et de discussions initié par un consortium de 3 organisations qui militent en faveur de la santé reproductive en Côte d’Ivoire.

Le samedi 14 mars dernier, Social Justice, Fondation Performances Sociétales et ONG MESSI ont réuni plusieurs organisations de la société civile en vu de produire une déclaration à l’endroit du gouvernement ivoirien.

En effet, pour ces organisations de la société civile, faire de la Planification Familiale une priorité pour le gouvernement ivoirien est un gage de développement durable.
Ainsi, les États ayant fait de la Planification Familiale une priorité ont une meilleure maîtrise de la démographie et une bonne répartition des richesses.

Pour les organisations de la société civile ivoirienne, le gouvernement ivoirien, plus particulièrement le ministère du budget et le ministère de la santé devrait assigner une ligne budgétaire pour l’achat de produits contraceptifs à mettre à disposition de la population.

[irp]

Car, pour réussir à faire de la Planification Familiale une réalité, il faut commencer par rendre disponible et accessible les produits contraceptifs.

Ce n’est pas impossible, le Burkina Faso, pays frère de la Côte d’Ivoire a bien réussi le pari. Tout en espérant que leur voix porte, les organisations de la société civile mènent leur mission de sensibilisation et de plaidoyer.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

YVIDERO’SHOW – Pharmacie Kong champs

Sadio Mané offre 30 millions au comité de lutte contre le Covid-19