29 août 2020

Feu Allah Thérèse nommée Commandeur dans l’ordre du mérite culturel ivoirien

Par Landry Yao

Grande icône de la musique tradi-moderne ivoirienne et africaine, feu Allah Thérèse aura marqué son époque avec sa musique particulière, le « Agbirô ».

En janvier dernier,elle rendit l’âme dans la sous préfecture de Toumodi suite à une courte maladie.
Auteur de 6 six albums en duo avec son défunt mari, le dernier album de la chanteuse tradi-moderne, intitulé « Begnasou Moayé » (ce qui procure du bonheur) est sorti en 2019.

Sa détermination à promouvoir la culture ivoirienne à l’extérieur, n’est pas passée inaperçu puisqu’elle était nommé en 2012 « Chevalier de l’ordre du mérite ivoirien.

Finalement l’Etat ivoirien l’a élevé en ce jour à titre posthume, au grade de Commandeur dans l’ordre du mérite culturel ivoirien.

Une distinction qui rendra fier sa famille à quelques jours de son inhumation à Gbofia, son village d’origine.

Commentaires