in

La Fédération Nationale des Artistes Zouglou demande pardon au procureur de la République

Le duo mythique du Zouglou Yodé et Siro, ont été convoqués depuis ce mercredi 3 décembre 2020 à la gendarmerie nationale. Pour une enquête judiciaire lancée par le procureur de la République Adou Richard.

Mécontent d’être cité dans le titre <> chanté en live par Yodé et Siro, le procureur de la République, a opté pour les juridictions.

Avec plus de 4 chefs d’accusation retenus contre Sylvain Decavailles (Yodé), et Dally Djédjé (Siro), la FENAZ (Fédération Nationale des Artistes Zouglou) s’est adressée au procureur.

[irp]

Pat Sacko, porte-parole de cette association s’exprimait en ces termes

<< Nous artistes ivoiriens qui apportons la joie aux populations, tenons humblement en ce jour avec la bénédiction du chef de l’État, et du gouvernement ivoirien à demander pardon à Monsieur Adou Richard (Procureur de la République). Pour l’atteinte à son intégrité morale faite par nos amis lors de leur représentation. Ne dit-on pas que l’erreur est humaine. Le pardon est divin et une faute reconnue est à moitié pardonnée…>> Déclarait le lead vocal d’Espoir 2000.
Une déclaration qui paraît sage pour certains fans tandis que d’autres fans estiment que Yodé et Siro ont le droit à la libre expression.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Qu'en penses-tu ?

Affaire Yodé et Siro : Billy Billy, Tiken Jah Fakoly, Kedjevara apportent leur soutien aux artistes

Yodé et Siro condamnés à 12 mois d’emprisonnement avec sursis