20 janvier 2021

Nash traduit l’Abidjanaise en Nouchi

Par Landry Yao

La rappeuse Ivoirienne Nash, distinguée pour son style de rap et la valorisation du Nouchi « Argot Ivoirien »dans sa musique , a donné une autre version de l’hymne national de la Côte d’Ivoire.

Traduit en « Nouchi », la go cracra du Djassa nous a dévoilé les paroles.
Par le biais de « Life Magazine », on pouvait lire

<< Voici mon gbô dougou sans dégbahure ! Glôki de tous les soutralis. Tes kokas gbés de tous les cracrahures. Ont reguigui ta djidjité. Tes fris, gopio Côte d’Ivoire, fans djobeurs de ta doungbahure, Tous en gbonhi pour que tu djafoules, vont te kpata dans l’enjaillement. Fros Ivoiriens, le glôki nous kpokpo. Soyons djawlis, si nous frayassons dans la blêmou. Toufassons le sans-kaba Notre wé est de zié en viémôgôni. Sans se dégba pampandra à la gbohité. En magnérant, foule dans la siance nikélé le djassa de djidji frêssanhité.>>

Traduction en français

<< Salut Ô terre d’espérance! Pays de l’hospitalité. Tes légions remplies de vaillance, ont relevé ta dignité. Tes fils, chère Côte d’Ivoire, Fiers artisans de ta grandeur, Tous rassemblés et pour ta gloire, Te bâtiront dans le bonheur. Fiers ivoiriens le pays nous appelle. Si nous avons, dans la paix, ramené la liberté, Notre devoir sera d’être un modèle De l’espérance promise à l’humanité En forgeant, unis dans la foi nouvelle, La patrie de la vraie fraternité.>>

Émerveillés par la traduction en Nouchi de Oman, les fans se disent prêt à bosser par coeur cette nouvelle version de notre hymne pour la rendre populaire.

Commentaires