21 janvier 2021

Safarel Obiang grugé par un agent immobilier

Par Landry Yao

L’ artiste Coupé Décalé Safarel Obiang, a été victime d’escroquerie par un agent immobilier.

Désireux de s’acheter une maison pour plus de confort, Safking a eu la malchance de rencontrer la dénommée Kouacou Akissi Florence en charge de lui vendre une maison.

Voici toute l’histoire racontée par l’artiste

<< Jetais à la maison et je m’apprêtais à aller rencontrer une agence immobilière pour avoir des propositions de maisons. Afin d’y vivre avec mes danseurs… J’ai une amie qui m’a contacté, et je lui faisais part de mon rendez-vous. C’est comme ça qu’elle m’a recommandé sa mère qui exerce dans le domaine. Vu qu’il ya de bons rapports entre la fille et moi je décide de faire le deal avec sa mère(Kouacou Akissi Florence). Laquelle me fait découvrir des maisons à hauteur de 45 millions. Intéressé je lui propose de lui verser une avance à mon retour de l’Europe… De retour, je pars rencontrer mon manager général Rita qui m’a confirmé qu’elle n’y avait pas de soucis pour la maison…J’ai versé la somme de 10 millions Francs Cfa à la dame en compagnie de ses collaborateurs et elle m’a fait signer des papiers pour la maison, j’ai toutes les preuves …. Peu de temps après, elle m’a fait savoir que la maison de 45 millions coûte désormais 80 millions. Nous(Safarel et son staff) avions exprimé que nous avions besoin d’une maison de 45 millions Francs Cfa et non 80 millions. C’était trop pour nous…Mais elle restait sur sa position..On lui a donc demandé de nous rembourser les 10 millions de francs CFA… C’est à ce moment qu’elle nous a fait tourner en rond depuis 2019… Donc nous avons décidé de porter plainte contre elle mais il n’ya pas eu de suite… En janvier 2020, nous avons encore porté une nouvelle plainte partout (Police criminel, Commissariat, brigade etc..) mais aucune réponse… >> a confié Safarel sur la toile en adressant un message aux autorités

<< J’aimerais interpeler ici nos autorités (Papa Hamed Bakayoko, Maman Dominique Ouattara, le père Youssouf Konaté, Monsieur le Procureur Adou), pour que justice soit faite… C’est comme ça les artistes souffrent, on travail dur pour s’en sortir et les gens viennent nous escroquer. Demain c’est pour dire que je n’ai rien réalisé..Nous ne pouvons pas agir de nous même, parce qu’il ya une justice qui doit faire son travail.>>

A fustigé Safarel très déçu de sa situation, et qui a publié la vidéo de cette anarque organisée sur la toile.

Commentaires